Répondre à l’objection « je vais réfléchir », rien de plus facile !

L’ensemble des décideurs sont présents, on est ok au niveau du prix de vente, il n’y a plus de freins à la mise en vente, et ils vous disent qu’ils vont réfléchir……

Le réflexe habituel est de répondre : « réfléchir à quoi ??? ». 

Réfléchir peut être une excuse pour ne pas signer, ou un frein majeur non avoué, ou encore une réticence engendrée pour une raison inconnue et engendrée par votre comportement. 

Découvrez comment aborder cette « objection » qui n’en n’est pas une de manière à susciter de la confiance dès le départ et sans avoir l’air de questionner. 

Partagez l'article :​

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez l'article :

Bénéficiez des conseils du N°1 de l'immobilier !

Les stratégies, méthodes et mots victorieux pour signer en exclusivité au « juste prix »

Plus d'articles :

Ne ratez aucun article à venir

Inscrivez-vous à ma newsletter

Sur le même sujet

Articles qui pourraient vous intéresser